2014-07-24T10:50:27+02:00

ESPE (écoles supérieures du professorat et de l’éducation) : 1er anniversaire et bilan (1/2)

Publié par Ma FRZ
ESPE (écoles supérieures du professorat et de l’éducation) : 1er anniversaire et bilan (1/2)

Mises en place dans le cadre de la loi sur la refondation de l’école, les ESPE fêteront leur première année d’existence à la rentrée. Composantes des universités et (plus ou moins) remplaçantes des IUFM, elles proposent des cursus à tous ceux qui se destinent aux métiers de l’enseignement, de la formation et de l’éducation. On trouve une ESPE par académie.

Un article leur est consacré au sein du dernier guide ONISEP sur les métiers de l'enseignement et de l'éducation: http://http://www.vousnousils.fr/2014/07/23/guide-onisep-metiers-de-lenseignement-de-leducation-et-de-la-formation-554295

Missions des ESPE :

  • Formation aux Masters MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) et aux différents concours en parallèle.
  • Formation continue à destination des enseignants déjà en poste.
  • Développement de la recherche en sciences de l’éducation, déploiement de nouvelles méthodes pédagogiques.
  • Rôle important des intervenants dans la formation professionnelle : enseignants confirmés, personnels de direction, inspecteurs, représentants d’associations partenaires de l’école…
  • Actu: comme présenté au sein de la loi sur la refondation de l’école, l’apprentissage d’une langue étrangère et l’éducation au numérique sont désormais au cœur de l’école. Ainsi, durant le MEEF, les futurs enseignants acquièrent des compétences en langues vivantes et en informatique.

Intégration et cursus au sein des ESPE :

  • Inscription en Master professionnel MEEF après une licence.
  • Quatre parcours au sein du Master :
  • Parcours « 1er degré » pour devenir professeur des écoles.
  • Parcours « 2nd degré » pour enseigner au collège ou au lycée.
  • Parcours « encadrement éducatif » pour exercer le métier de CPE.
  • Parcours « pratiques et ingénierie de la formation » pour les personnes se destinant à la formation d’adultes.
  • Certains MEEF possèdent des options particulières selon les parcours (article à suivre dans quelques jours).

Deux années pour devenir enseignant :

« En M1, je prépare le concours » :

L’étudiant intègre le M1 en septembre et passe les concours dans l’année. En plus de l’acquisition de savoirs ou des retours d’expériences nombreux suite à l’intervention de personnels de terrain, l’année de M1 propose des stages d’observation et de pratique accompagnée.

« En M2, je choisis l’alternance » :

Une fois le concours réussi et le M1 validé, l’année suivante permet à l’étudiant d’assurer un stage en responsabilité (temps partiel), encadré par un tuteur, et de suivre les enseignements théoriques du M2.

Zoom sur le Master MEEF 1er degré ou « premier parcours »:

  • Résumé d’un programme divisé en blocs :
  • Bloc 1 : savoirs disciplinaires et didactiques correspondant aux programmes du primaire (français, apprentissage de la lecture, mathématiques, histoire-géo, arts, sciences) + techniques : analyse des productions des élèves, évaluation, différenciation…
  • Bloc 2 : préparation aux épreuves écrites et orales du concours.
  • Bloc 3 : connaissances «métiers » et gestion de situations particulières = élèves en situation d’apprentissage, connaissance de l’institution scolaire, prise en charge des élèves à besoins particuliers…
  • Bloc 4 : stages
  • Bloc 5 : initiation à la recherche, UE informatique et langues vivantes.
  • Bloc 6 : rédaction d'un mémoire en Master 2.
  • Compétences principales développées au sein du Master :
  • Maîtrise d’un important socle de connaissances.
  • Dimension didactique primordiale : apprendre à transmettre les connaissances acquises.

Pour des explications plus détaillées, l’ONISEP publie des extraits de son guide : http://http://cache.media.education.gouv.fr/file/04_Avril/33/7/Onisep_Enseignement_EXTRAITS_v2_315337.pdf

Bonne lecture,

Voir les commentaires

2014-07-22T18:38:52+02:00

Loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'école

Publié par Ma FRZ

Nommée précisément comme la loi « n°2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République », elle décrit les objectifs de la refondation : « élever le niveau de connaissances, de compétences et de cultures de tous les enfants, réduire les inégalités sociales et territoriales, réduire le nombre de sorties sans qualification ».

Les grands principes de la loi :

  • Création des ESPE (écoles supérieures du professorat et de l’éducation) qui s’occupent désormais de la formation des enseignants du premier et du second degré.
  • Priorité accordée à l’école primaire : création de postes plus nombreux.
  • Enseignement d’une langue vivante dès le cours préparatoire.
  • Eduquer au numérique
  • Refonte du socle commun : nouveaux enseignements (enseignement moral et civique, parcours d’éducation culturelle et artistique, éducation au numérique) et élaboration des nouveaux programmes du premier degré.
  • Modification des cycles scolaires.
  • ABCD de l’égalité : l’égalité filles-garçons à l’école.
  • Réforme des rythmes scolaires mais au sein d’un autre décret, semaine des 4,5 jours.

Projet :

Pour décortiquer plus précisément ce texte, je propose de faire un article pour chaque grand principe de la loi. Il s’agira de le définir, de faire un rappel, mais également d’inclure des retours d’expériences, liés à cette première année de mise en place (2013-2014).

Fréquence des sujets traités :

Une fois par semaine, vous trouverez donc un post qui rappellera un grand thème caractéristique de la loi, en lien avec des actus assez récentes. Comme nous sommes en pleine période estivale, l’actu ne sera peut-être pas aussi riche qu’à la rentrée. Voilà pourquoi je ferai des mises à jour à partir du mois de septembre, en fonction des évolutions, des nouveaux décrets établis, de récents retours d’expériences….

Prochain sujet traité :

Le premier sujet traité sera lié au thème « éduquer au numérique », en lien avec l’apprentissage du code informatique dans les écoles à la rentrée 2014…

Bonne lecture,

Source : http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-discussion/projet-loi-orientation-programmation-pour-refondation-ecole-republique.html

Loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'école

Voir les commentaires

2014-07-20T19:05:55+02:00

Une actu qui n'en est plus vraiment une...

Publié par Ma FRZ

Voir les commentaires

2014-07-20T18:34:29+02:00

CRPE 2015: calendrier et épreuves

Publié par Ma FRZ
Je révise, tu révises, il/elle révise....

Je révise, tu révises, il/elle révise....

Nous sommes peut-être en plein mois de juillet, pourtant pour les plus courageux d’entre vous qui décidez de passer le concours, vous commencez sûrement à attaquer les révisions…

Afin de se « remettre » tout doucement dans « l’ambiance », voici un récapitulatif rapide du calendrier et des épreuves du CRPE 2015.

Pour celles et ceux qui s’y sont frottés en 2014, aucun changement n’est à prévoir, pour les petits nouveaux, voici le programme :

Les inscriptions :

Attention, ne ratez pas le coche sinon vous serez obligés d’attendre l’année prochaine ! Je publierai un post le jour de l’ouverture des inscriptions ainsi que quelques jours avant la clôture pour les retardataires.

Ouverture des inscriptions : jeudi 11 septembre 2014 à partir de 12h.

Fermeture des inscriptions : mardi 21 octobre 2014 à 17h.

Les épreuves d’admissibilité 

Préparation commencée dès à présent jusqu’au mois de janvier à temps plein, puis un jour par semaine jusqu’aux épreuves :

Epreuve écrite d’admissibilité de français : mardi 28 avril 2015, de 13h à 17h.

Epreuve écrite d’admissibilité de mathématiques : mercredi 29 avril 2015, de 9h à 13h.

Les épreuves d’admission :

Les dates vont varier selon les académies, pas de précisions supplémentaires pour le moment.

Préparation à commencer dès le mois de janvier : fiches sur le système éducatif, le métier de professeur des écoles, le sport à l’école et réalisation du dossier de mise en situation professionnelle pour la première épreuve d’admission.

Les épreuves d’admission sont au nombre de deux :

  • La mise en situation professionnelle dans un domaine au choix du candidat (histoire, arts visuels, éducation musicale…), avec la remise, au préalable, d’un dossier pour le jury.
  • Un entretien à partir d’un dossier : évaluation des connaissances du candidat sur les activités physiques praticables et pratiquées à l’école primaire + une question sur le système éducatif.

Post de juillet-août 2013 :

Un post de juillet-août 2013 décrivait les nouvelles épreuves du concours qui sont donc les mêmes pour la prochaine session. Je publierai prochainement un article détaillant ces épreuves ainsi que les changements qui ont pu y être apportés.

Bonne fin de week-end et bon courage pour le début des révisions !

Voir les commentaires

2014-07-19T17:13:47+02:00

A la découverte de Philippe le Bel sans passer par les rois maudits....

Publié par Ma FRZ

Le roman de Maurice Druon :

Même si j’ai adoré lire et relire les rois maudits de M. Druon, je peux concevoir que cet ouvrage volumineux puisse décourager certains d’entre nous. Pourtant, pour être brève, cette partie de l’histoire, annonçant les prémices d’une guerre qui ravagea la France par intermittence pendant plus de cent ans, est tout simplement passionnante et injustement méconnue.

Sur les 1000 pages que constituent ce roman historique, seuls les premiers moments concernent la figure royale de Philippe le Bel ou Philippe IV de France. Ce personnage a également inspiré d’autres auteurs dont le plus récent doit être Mathieu Gabella avec sa bande dessinée intitulée  Philippe le Bel.

Une BD sur Philipe le Bel :

Publiée aux éditions Fayard dans la collection « Ils ont fait l’histoire », avec des conseillers historiques tels qu’Etienne Anheim et Valérie Theis tous deux enseignants-chercheurs, cette BD retrace la vie de ce monarque secret qui recherchait avant tout la grandeur du royaume de France. Doté d’un caractère pragmatique, il souhaitait instaurer en France, ce que l’on appellera quelques années plus tard un Etat moderne : une centralisation des pouvoirs, une économie développée ainsi que la prédominance du pouvoir temporel sur le pouvoir spirituel (cf le célèbre épisode de la gifle d’Agnagni sur lequel je reviendrai dans un prochain article).

Vercingétorix et/ou Philippe le Bel ?

Lors du lancement de cette collection (2013), Philippe le Bel était également accompagné d’une autre célébrité, Vercingétorix. Tout aussi réussie, cette BD avait aussi l’avantage de raconter la vie d’un des personnages les plus connus des français, ce qui est loin d’être le cas de Philippe le Bel. Il est difficile dans l’imaginaire commun de le rapprocher d’un évènement, hors le procès des templiers et pourtant… En vous plongeant dans cette lecture vous découvrirez l’importance de son règne, de ses actions et sans devenir spécialiste, vous en apprendrez beaucoup sur cette période décriée (à tort) qu’est le Moyen-âge.

Les personnages historiques en BD, une affaire à suivre ?

De plus, cette collection de personnages historiques en BD devrait se poursuivre avec l’arrivée de petits nouveaux tels que Charlemagne, Jaurès, Saint-Louis, Soliman ou Napoléon. Mélange des différentes périodes historiques caractéristiques (médiévale et non moyenâgeuse…, moderne ou contemporaine) mais également des degrés de « célébrité » de ces personnages.

Etant une passionnée d’histoire et ayant voulu en faire mon métier, je ne peux que favoriser et encourager ces initiatives. Pourtant un seul bémol, a quand une célébrité historique féminine ?

Bonne lecture,

A la découverte de Philippe le Bel sans passer par les rois maudits....

Voir les commentaires

2014-07-19T16:44:38+02:00

"Les rois maudits"

Publié par Ma FRZ

Les rois maudits de Maurice Druon:

Pour rendre hommage à un de mes ouvrages favoris, les rois maudits de Maurice Druon, grâce auquel je me suis prise de passion pour l'histoire médiévale il y a plus de dix ans désormais, j'ai décidé de consacrer toute une série d'articles à ces "rois maudits" de la France des XIVe et XVe siècles.

Ces articles auront pour sujet des personnages, des évènements caractéristiques de cette période, étudiés le plus souvent au travers de différents médias (livres, séries, BD, films...).

Philippe le Bel:

Le premier concernera celui par lequel la malédiction débuta, le bien nommé Philippe IV de France ou plus simplement Philippe le Bel.

Voir les commentaires

2014-07-12T13:35:29+02:00

Chère Anne Boleyn...

Publié par Ma FRZ

Titulaire d'un master recherche en histoire, cette "matière" que j'aimais bien au départ est devenue une véritable passion.

Multipliant les allers-retours sur différents thèmes et après avoir étudié l'histoire politique italienne à travers la figure du cardinal Pietro Barbo, mon intérêt se porte désormais sur l'histoire anglaise et plus précisément sur un personnage féminin qui certes connu une fin tragique mais dont la vie et les actions méritent que l'on s'y attarde.

En réalisant ma veille, je suis tombée sur cet article qui m'a fait doucement sourire,

Bonne lecture,

Voir les commentaires

2014-07-12T12:03:35+02:00

Le (difficile?) apprentissage de l'anglais à l'école

Publié par Ma FRZ

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog