ESPE (écoles supérieures du professorat et de l’éducation) : 1er anniversaire et bilan (1/2)

Publié le par Ma FRZ

ESPE (écoles supérieures du professorat et de l’éducation) : 1er anniversaire et bilan (1/2)

Mises en place dans le cadre de la loi sur la refondation de l’école, les ESPE fêteront leur première année d’existence à la rentrée. Composantes des universités et (plus ou moins) remplaçantes des IUFM, elles proposent des cursus à tous ceux qui se destinent aux métiers de l’enseignement, de la formation et de l’éducation. On trouve une ESPE par académie.

Un article leur est consacré au sein du dernier guide ONISEP sur les métiers de l'enseignement et de l'éducation: http://http://www.vousnousils.fr/2014/07/23/guide-onisep-metiers-de-lenseignement-de-leducation-et-de-la-formation-554295

Missions des ESPE :

  • Formation aux Masters MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) et aux différents concours en parallèle.
  • Formation continue à destination des enseignants déjà en poste.
  • Développement de la recherche en sciences de l’éducation, déploiement de nouvelles méthodes pédagogiques.
  • Rôle important des intervenants dans la formation professionnelle : enseignants confirmés, personnels de direction, inspecteurs, représentants d’associations partenaires de l’école…
  • Actu: comme présenté au sein de la loi sur la refondation de l’école, l’apprentissage d’une langue étrangère et l’éducation au numérique sont désormais au cœur de l’école. Ainsi, durant le MEEF, les futurs enseignants acquièrent des compétences en langues vivantes et en informatique.

Intégration et cursus au sein des ESPE :

  • Inscription en Master professionnel MEEF après une licence.
  • Quatre parcours au sein du Master :
  • Parcours « 1er degré » pour devenir professeur des écoles.
  • Parcours « 2nd degré » pour enseigner au collège ou au lycée.
  • Parcours « encadrement éducatif » pour exercer le métier de CPE.
  • Parcours « pratiques et ingénierie de la formation » pour les personnes se destinant à la formation d’adultes.
  • Certains MEEF possèdent des options particulières selon les parcours (article à suivre dans quelques jours).

Deux années pour devenir enseignant :

« En M1, je prépare le concours » :

L’étudiant intègre le M1 en septembre et passe les concours dans l’année. En plus de l’acquisition de savoirs ou des retours d’expériences nombreux suite à l’intervention de personnels de terrain, l’année de M1 propose des stages d’observation et de pratique accompagnée.

« En M2, je choisis l’alternance » :

Une fois le concours réussi et le M1 validé, l’année suivante permet à l’étudiant d’assurer un stage en responsabilité (temps partiel), encadré par un tuteur, et de suivre les enseignements théoriques du M2.

Zoom sur le Master MEEF 1er degré ou « premier parcours »:

  • Résumé d’un programme divisé en blocs :
  • Bloc 1 : savoirs disciplinaires et didactiques correspondant aux programmes du primaire (français, apprentissage de la lecture, mathématiques, histoire-géo, arts, sciences) + techniques : analyse des productions des élèves, évaluation, différenciation…
  • Bloc 2 : préparation aux épreuves écrites et orales du concours.
  • Bloc 3 : connaissances «métiers » et gestion de situations particulières = élèves en situation d’apprentissage, connaissance de l’institution scolaire, prise en charge des élèves à besoins particuliers…
  • Bloc 4 : stages
  • Bloc 5 : initiation à la recherche, UE informatique et langues vivantes.
  • Bloc 6 : rédaction d'un mémoire en Master 2.
  • Compétences principales développées au sein du Master :
  • Maîtrise d’un important socle de connaissances.
  • Dimension didactique primordiale : apprendre à transmettre les connaissances acquises.

Pour des explications plus détaillées, l’ONISEP publie des extraits de son guide : http://http://cache.media.education.gouv.fr/file/04_Avril/33/7/Onisep_Enseignement_EXTRAITS_v2_315337.pdf

Bonne lecture,

Commenter cet article