A la découverte de Philippe le Bel sans passer par les rois maudits....

Publié le par Ma FRZ

Le roman de Maurice Druon :

Même si j’ai adoré lire et relire les rois maudits de M. Druon, je peux concevoir que cet ouvrage volumineux puisse décourager certains d’entre nous. Pourtant, pour être brève, cette partie de l’histoire, annonçant les prémices d’une guerre qui ravagea la France par intermittence pendant plus de cent ans, est tout simplement passionnante et injustement méconnue.

Sur les 1000 pages que constituent ce roman historique, seuls les premiers moments concernent la figure royale de Philippe le Bel ou Philippe IV de France. Ce personnage a également inspiré d’autres auteurs dont le plus récent doit être Mathieu Gabella avec sa bande dessinée intitulée  Philippe le Bel.

Une BD sur Philipe le Bel :

Publiée aux éditions Fayard dans la collection « Ils ont fait l’histoire », avec des conseillers historiques tels qu’Etienne Anheim et Valérie Theis tous deux enseignants-chercheurs, cette BD retrace la vie de ce monarque secret qui recherchait avant tout la grandeur du royaume de France. Doté d’un caractère pragmatique, il souhaitait instaurer en France, ce que l’on appellera quelques années plus tard un Etat moderne : une centralisation des pouvoirs, une économie développée ainsi que la prédominance du pouvoir temporel sur le pouvoir spirituel (cf le célèbre épisode de la gifle d’Agnagni sur lequel je reviendrai dans un prochain article).

Vercingétorix et/ou Philippe le Bel ?

Lors du lancement de cette collection (2013), Philippe le Bel était également accompagné d’une autre célébrité, Vercingétorix. Tout aussi réussie, cette BD avait aussi l’avantage de raconter la vie d’un des personnages les plus connus des français, ce qui est loin d’être le cas de Philippe le Bel. Il est difficile dans l’imaginaire commun de le rapprocher d’un évènement, hors le procès des templiers et pourtant… En vous plongeant dans cette lecture vous découvrirez l’importance de son règne, de ses actions et sans devenir spécialiste, vous en apprendrez beaucoup sur cette période décriée (à tort) qu’est le Moyen-âge.

Les personnages historiques en BD, une affaire à suivre ?

De plus, cette collection de personnages historiques en BD devrait se poursuivre avec l’arrivée de petits nouveaux tels que Charlemagne, Jaurès, Saint-Louis, Soliman ou Napoléon. Mélange des différentes périodes historiques caractéristiques (médiévale et non moyenâgeuse…, moderne ou contemporaine) mais également des degrés de « célébrité » de ces personnages.

Etant une passionnée d’histoire et ayant voulu en faire mon métier, je ne peux que favoriser et encourager ces initiatives. Pourtant un seul bémol, a quand une célébrité historique féminine ?

Bonne lecture,

A la découverte de Philippe le Bel sans passer par les rois maudits....

Commenter cet article