Une association intéressante : méthodologie constructiviste et mathématiques !

Publié le par Ma Frz

L’approche constructiviste :

Voici un manuel pour enseigner les mathématiques en classe de CM2… Ce manuel utilise une méthodologie constructiviste, autrement dit, on trouve très peu de cours/leçons dans ce manuel ! L’élève doit s’approprier les différentes notions en pratiquant, en analysant, en résolvant des problèmes…

Cette approche constructiviste (ou inductive) est une des trois grandes démarches d’enseignement. Elle choisit de faire partir l’élève de l’étude d’un fait particulier pour aller vers une généralisation.

Quelques caractéristiques de cette approche constructiviste :

  • Utilisation d’une situation-problème : observation d’un fait, problème à résoudre, hypothèse, confrontation des points de vue, expérience, résultats, synthèse…
  • Position du savoir : le savoir est construit par l’élève.
  • Rôle des élèves : acteurs.
  • Rôle de l’enseignant : présenter le problème à la classe, gérer les phases de débat…
  • Rôle de l’erreur : l’erreur est inhérente à l’apprentissage.
  • Contrôle des connaissances : évaluation diagnostique, formative puis sommative.

Organisation du manuel :

Pour chaque notion, on trouve une double-page « leçon » qui comporte un mémo de trois ou quatre lignes avec les points importants à retenir. On trouve également d’autres informations comme les compétences des programmes traitées lors de cette leçon.

Prenons une notion comme exemple : «Multiplier ou diviser un nombre décimal par 10, 100,1000».

  • Compétence : calculer en ligne le produit et le quotient d’un décimal, par 10, 100, 1000.
  • Une partie « Lire et débattre » pour aborder la notion.
  • Une partie « Chercher » qui correspond à la situation problème de l’approche constructiviste.
  • Toute la page de droite est consacrée aux exercices.
  • Enfin le mémo, que je transcris ici :

Pour multiplier un nombre décimal par 10, 100 ou 1000, on déplace la virgule de 1,2 ou 3 rangs vers la droite.

Pour diviser un nombre décimal par 10, 100 ou 1000, on déplace la virgule de 1, 2 ou 3 rangs vers la gauche.

Le manuel au regard du programme officiel maths en CM2 (cycle 3) :

  • Toutes les compétences abordées dans le Bo sont reprises (importance de la résolution de problèmes, ajouter deux fractions décimales ou deux fractions simples de même dénominateur, construire une hauteur d’un triangle, reconnaître, décrire et nommer des solides droits tels que le cube ou le pavé etc…Pour plus de détails sur le programme du cycle 3 voir mon article Programmes/progressions en mathématiques maternelle et primaire).

Analyse: 

  • Beaucoup d’exercices, d’activités, de mises en situation… Le manuel est ici un outil de travail à part entière, avec ses propres fonctions tandis qu’un travail différent peut se réaliser en classe. Ainsi,  la leçon qui est très courte dans le manuel peut être remplacée par une trace écrite plus développée et réalisée en classe… De cette façon, il n’y a pas de répétition, on parle même de complémentarité !
  • Pour conclure, à tester en situation réelle mais je suis plutôt convaincue :). 
Manuel_Mathématiques_CM2

Manuel_Mathématiques_CM2

Commenter cet article