Qu'est-ce-que j'apprends en maternelle?

Publié le par Ma Frz

Qu'est-ce-que j'apprends en maternelle?

....Et bien plein de choses :) et heureusement!!

A chaque niveau est associé un programme défini, avec des objectifs à atteindre... Pour la petite section comme pour la classe de CM2.

Ce post était plus ou moins rédigé depuis plusieurs semaines mais je n'avais pas eu le temps de le fignoler, c'est chose faite!!

A force de flâner dans dans les librairies et de feuilleter des tas d'ouvrages, une nouvelle idée m'est venue pour préparer les écrits, et notamment la dernière partie des deux épreuves: la partie pédagogique/didactique.

Voici donc un nouvel article sur la comparaison du contenu de différents manuels avec les programmes/progressions établis. Cela permet d’une part de s’approprier de façon plus approfondie les programmes mais également de prendre en main les manuels, d’observer les différentes façons d’expliquer une notion, de découvrir ce que l’on peut utiliser comme supports pédagogiques etc… Cette technique n’a que des avantages ! Elle prépare à une partie du concours et nous oblige à utiliser des outils qui seront directement les nôtres l’année prochaine (si tout se passe bien !).

Cette fois il s’agit de l’école maternelle avec un focus sur la grande section ; voici le support choisi :

Qu'est-ce-que j'apprends en maternelle?

Attention, je ne pense pas que ce support puisse être utilisé en classe, mais je fais juste un essai de méthodo ;). Cela me permet d’éplucher, de connaître et d’assimiler les programmes.

Oui oui je sais, j’aurais pu en prendre un autre mais le fait d’avoir à utiliser des autocollants me plaisait bien et puis je n’avais pas tellement de choix !! 

I Programme et progressions à l’école maternelle :

1° Le programme de l’école maternelle :

Il recoupe plusieurs thèmes :

  • S’approprier le langage
  • Découvrir l’écrit
  • Devenir élève
  • Agir et s’exprimer avec son corps
  • Découvrir le monde (mathématiques, se repérer dans le temps, l’espace…)
  • Percevoir, sentir, imaginer, créer

Pour un programme plus détaillé (si vous ne le connaissez pas encore par cœur !!) :

http://www.education.gouv.fr/cid33/la-presentation-des-programmes-a-l-ecole-maternelle.html

2° La progressivité des apprentissages en maternelle :

J’ai consulté les repères pour organiser la progressivité des apprentissages à l’école maternelle. Ce document précise que le décalage entre les enfants, à l’école maternelle, est tout à fait normal et que cela ne reflète pas forcément des difficultés particulières. Ainsi, la progression doit être réalisée en respectant le développement personnel de chaque enfant. Il faut éviter tout apprentissage prématuré !

La progression reprend deux points principaux du programme : l’appropriation du langage et la découverte de l’écrit.

  • S’approprier le langage :

Trois étapes pour chaque niveau :

  • Echanger, s’exprimer (PS/MS/GS).
  • Comprendre (PS/MS/GS)
  • Progresser vers la maîtrise de la langue française (PS/MS/GS).
  • Découvrir l’écrit :

Supports du texte écrit (PS/MS/GS)

Initiation orale à la langue écrite (PS/MS)

II Particularités de la grande section de maternelle :

Après une étude approfondie des programmes de 2008 (les nouveaux n’arriveront que pour la rentrée de 2015, la nôtre J), on remarque que la grande section a certaines particularités dans les apprentissages par rapport aux petite et moyenne sections. Voici quelques exemples pour illustrer ce propos :

1° Spécificités de la GS pour la découverte de l’écrit :

Se familiariser avec l’écrit :

  • Ecoute et compréhension de la langue écrite : alors qu’en PS et MS, les apprentissages se concentrent sur une initiation orale à la langue écrite, en GS, on insiste sur "l’écoute et la compréhension de la langue écrite". 

Se préparer à apprendre à lire et à écrire :

  • Aborder le principe alphabétique : quelques éléments qui amorcent cette notion en PS (reconnaître son prénom, différencier lettres des autres formes) ou en MS (prénom en écriture cursive, reconnaître des lettres de l’alphabet) mais c’est la première fois qu’il entre en scène pour se préparer à apprendre à lire et à écrire…
  • Apprendre le geste de l’écriture (entrainement graphique, écriture) : contre un « acheminement » en PS et MS.

2° S’approprier le langage :

(Je ne développe pas ce point ici, les compétences avancées par le support ne concernent que l’écrit). Bien évidemment l’oral en maternelle fera l’objet d’un post ultérieurement, je ne vais pas revenir sur cet enjeu primordial…

III° Confrontation support et programmes/progressions :

« Pour que l’apprentissage soit associé au plaisir, au jeu », voilà la phrase qui pourrait résumer ce cahier pédagogique. Ainsi, on peut apprendre en s’amusant et encore une fois… Heureusement ! Et ça tombe bien, le jeu est préconisé à l’école maternelle. Au travers de petits exercices ce support reprend les grandes lignes du programme de GS. Ces activités (ou exercices) se répartissent en 4 catégories : la lecture, l’écriture, les mathématiques, la découverte du monde, catégories qui reprennent les intitulés des grandes thématiques du programme scolaire. Les mathématiques en tant que telles n’existent pas en grande section ni au CP/CE1, on les retrouve dans la partie « découverte du monde ».

Lecture/ Ecriture :

  • Toutes les lettres (Répartition des lettres entre lecture et écriture). 
  • L’alphabet.
  • Les sons a, i, o.
  • Les syllabes.
  • Les rimes.

Découverte du monde :

Les chiffres de 1 à 5/ Compter jusqu’à 5, puis 10, puis 20, puis 30/ Les frises/ Les notions de: "plus, moins, autant". 

Se situer dans l’espace/ Reconnaître les formes/ Ranger par taille/ Utiliser les formes géométriques/ Reconnaître des caractères/ Effectuer des classements/ Se repérer dans le temps.

Conclusion :

Un ouvrage « léger » mais nous étions prévenus, ce n’est pas son but premier ! Seulement quelques points sont abordés, pas la totalité du programme bien évidemment. En revanche pour être utilisé à la maison, pour réaliser de petits entrainements tout en se (re) plongeant dans l’univers de Dinsey c’est parfait J

En revanche, j’essaierai de nouveau cette méthode de travail avec un support recommandé, pouvant être utilisé en classe… Cela permet vraiment de s’approprier les programmes !

 

 

Commenter cet article

bagan 15/03/2016 20:31

merci